En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts. FERMER | EN SAVOIR PLUS

Glossaire

 

ALAT : alanine amino transférase. Elle est présente en quantité importante surtout dans le foie. Son augmentation signe une destruction des cellules hépatiques. (ancien nom : GPT ou SGPT)

ASAT : aspartate amino transférase. Enzyme faisant partie des transaminases, présente dans les muscles, le foie, le rein et le cerveau. (ancien nom : SGOT)

Anémie : diminution de la quantité des globules rouges, par perte (hémorragie) ou destruction de ceux-ci (hémolyse).

Anorexie : absence complète d'appétit, refus de s'alimenter

Bilirubine totale : bilirubine libre + bilirubine conjuguée. La bilirubine est un pigment produit par la destruction des globules rouges arrivés en fin de vie, excrétée dans la bile (foie).

Bilirubine conjuguée : la bilirubine est captée par les cellules hépatiques, subit une réaction chimique de conjugaison, puis excrétée dans la bile. En cas de lésion des cellules du foie, ou d'obstacle à l'écoulement biliaire (cholestase), la bilirubine conjuguée reflue dans le plasma, et son taux augmente.

 

 

CCMH : Concentration corpusculaire moyenne en hémoglobine. C'est la quantité d'hémoglobine contenue dans 100 ml d'hématies. Son unité est le g/100 ml de globules rouges, ou le µg/globule rouge. Quand le CCMH est diminué, on parle d'hypochromie.

Cholestase : (ou cholostase) stase de la bile dans les voies biliaires, suite à un obstacle à son évacuation (fibrose, calculs, tumeur...).

Cortisol : encore appelée hydro-cortisone, c'est une hormone corticostéroïde secrétée par les glandes corticosurrénales (2 glandes situées près des reins, d'où leur nom). Le cortisol est fabriqué à partir du cholestérol. Sa production est modulée par l'ACTH de l'hypophyse. On le dose notamment pour diagnostiquer des troubles des glandes corticosurrénales.

Créatinine : c'est le produit de la dégradation du phosphate de créatine dans le muscle. Elle est éliminée par le rein. Donc, sa concentration dans le sang dépend de la capacité d'élimination du rein, mais aussi de la masse musculaire. Son évaluation permet principalement d'apprécier le fonctionnement du rein.

D

Diurétique : médicament augmentant le volume des urines.

Dysorexie : troubles de l'appétit, difficultés à s'alimenter.

Erythrocyte : globule rouge

Glycémie : concentration de glucose ("taux de sucre") dans le sang.

Hématie (érythrocyte) : globule rouge

Hématocrite : pourcentage de la quantité d'hémoglobine sur la masse sanguine totale

Hémoglobine : transporteur de l'oxygène, contenu dans les globules rouges.

Hyperthermie : élévation de la température centrale, fièvre (la température normale d'un chien ou d'un chat est de 38,5°C).

Hypothermie : diminution de la température centrale.

Ictère : coloration jaune de la peau et des muqueuses due à l'accumulation de bilirubine. On parle également de jaunisse. La coloration jaune est plus ou moins intense selon les causes. Elle peut s'observer au niveau des zones peu pigmentées de l'animal (gencives chez un animal à peau claire, pavillon de l'oreille...)

Incubation : temps s'écoulant entre la contamination de l'animal et les premiers symptômes

Leucocytes : ce sont les globules blancs. Cellules produites dans la moelle osseuse et présentes dans le sang, la lymphe, les organes lymphoïdes (ganglions, rate, amygdale...) et de nombreux tissus conjonctifs de l'organisme.
Les leucocytes rassemblent les polynucléaires (encore appelés granulocytes), les lymphocytes, et les monocytes.
Le nombre de leucocytes circulants augmente notamment en cas d'infection ou de réaction inflammatoire.

PAL : phosphatase alcaline. Enzyme en partie éliminée par la bile. Les PAL hépatiques sont augmentées s'il y a une cholestase.

Perfusion : injection par voie intraveineuse (le plus souvent) ou sous-cutanée de liquides stériles afin de réhydrater l'animal, soutenir ses fontions vitales, lutter contre l'état de choc, faciliter l'élimination d'un toxique. L'injection se fait par le biais d'un cathéter (fin tube de plastique souple) que l'animal peut garder plusieurs jours. A ce cathéter sont reliées les poches et les flacons de liquide. Le cathéter est le plus souvent placé dans la veine céphalique (patte avant), mais aussi la saphène externe (patte arrière) voire la jugulaire (cou).

Polydipsie : augmentation de la soif et de la prise de boisson.

Transfusion sanguine : injection par voie intraveineuse de sang frais.

Urée : l'urée est filtrée le rein (plus précisément par le glomérule rénal et réabsorbée partiellement par le tubule rénal). Sa concentration dans le sang augmente donc en cas d'insuffisance rénale. Le taux d'urée dépend également des apports alimentaires en protéines (c'est pourquoi on prescrit une alimentation pauvre en protéines à un animal insuffisant rénal) et de l'état d'hydratation.

Volume globulaire moyen VGM) : taille des globules rouges. Le calcul du VGM est le résultat de l'hématocrite divisé par le nombre de globules rouges. On l'utilise notamment pour qualifier une anémie.
Macrocytose : VGM augmenté (globules rouges de grande taille).
Microcytose : VGM diminué (globules rouges de petite taille).