En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts. FERMER | EN SAVOIR PLUS
sante chiens et chats
Accueil > sante > La dysplasie de la hanche

La dysplasie de la hanche

Hip dysplasia

Date de publication : Juillet 2004

Encore appelée dysplasie coxo-fémorale, c'est une affection à composante héréditaire, caractérisée par un développement anormal de l'articulation coxo-fémorale.

Hip dysplasia is a partially hereditary condition, characterized by an abnormal development of the coxo-femoral joint.

La tête du fémur s'adapte mal dans la cavité articulaire de la hanche (acétabulum). Cette mauvaise coaptation s'accompagne souvent d'une laxité excessive du ligament qui lie la tête du fémur à l'acétabulum (ligament rond). La conséquence est une usure prématurée des surface articulaire, une arthrose précoce, voire un désemboîtement (luxation) de la hanche.

Elle est fréquente chez les chiens de grande taille et à croissance rapide (notamment Berger allemand, Terre-Neuve, Labrador...). Elle est également connue chez le chat, notamment chez des races lourdes comme le Maine Coon.

Femoral head adapts wrongly to the joint cavity ("socket" or acetabulum). This wrong coaptation often comes with an excessive laxity of the ligament which binds the femoral head to the acetabulum. The consequence is an early (usure) of the joint surface, an early arthrosis, and sometimes a disjunction (luxation) of the hip.

It is frequent among large-breed dogs who have a rapid growth (among them, the German shephered, Newfoundland, Labrador...). It is also known among cats, espacially large breeds such as Maine Coon.

Symptômes

Les premiers signes se manifestent à un âge très variable selon la gravité de la dysplasie, le degré d'activité du chien, sa masse corporelle... Les deux hanches ne sont pas forcément atteintes avec la même gravité. Chez certains chiens très atteints, les premiers symptômes peuvent apparaître dès l'âge de 6 à 8 mois.

Les symptômes sont également variables et d'apparition progressive : l'animal présente une démarche chaloupée, a tendance à se coucher dès qu'il n'est pas stimulé, est réticent à trotter ou sauter, présente une douleur à la manipulation forcée des hanches. Les symptômes s'aggravent considérablement dès que s'installe l'arthrose : boiterie à froid, difficultés à se relever après une phase de repos. La chien finit par être totalement incapable de se déplacer sans aide, c'est souvent à ce moment que la décision d'euthanasie est prise.

First clinical signs appear at a variable age, according to the seriousness level of the dysplasia, to how active the dog is, to his body weight... Both hips are not always impaired at the same degree. In some dogs, first symptoms can appear at 6 or 8 months of age. Symptoms vary and appear progressively : the animal has an altered gait, lies down everytime he is not stimulated, is reluctant to run or to jump, manipulation of hips is painful. Symptoms become much more consistent when arthrosis develops : lameness and difficulties to get up after a rest period. The dog is eventually completly unable to move on his own, this is often at this moment that euthanasia is decided.

Diagnostic

Le diagnostic de la dysplasie coxo-fémorale est radiologique. Il est obligatoire pour les chiens de race inscrits aux LOF que leurs propriétaires souhaitent faire confirmer. Il se pratique à la fin de la croissance (vers 12-18 mois selon les races), sous anesthésie générale afin d'obtenir un positionnement parfait de l'animal. Les radiographies sont ensuite envoyées à un vétérinaire spécialiste pour la race en question. Selon le degré de gravité de l'atteinte, l'animal sera classé sur une échelle allant de A (exempt de dysplasie) à E (dysplasie extrême).


Hanche saine

Dysplasie légère

Dysplasie marquée avec arthrose et subluxation de la tête fémorale


Dysplasie sévère avec luxation de la tête fémorale

Hip dysplasia diagnostis requires X-rays. It is required for pure-breed dogs in France, when their owner want to have them confirmed. This examination is performed at the end of the dog's growth (from 12 to 18 months according to the breeds), under general anesthesia for the dog to be perfectly positionned. X-rays will be sent to a vet specialized in the concerned breed. According to the dyslasia degree, the animal will be classified on a scale from A (perfect) to E (extreme dysplasia).

Traitement

Selon la précocité du dépistage de la dysplasie coxo-fémorale, et le degré d'atteinte du chien, diverses solutions peuvent être proposées :

  • Triple ostéotomie du bassin : c'est une technique chirurgicale qui permet de corriger l'orientation de l'articulation afin d'obtenir une meilleure coaptation entre la tête et l'acétabulum. A réserver aux chiens ne présentant pas encore d'arthrose.
  • La prothèse totale de hanche : on remplace l'articulation déficiente par une articulation artificielle. Cette technique est la plus coûteuse mais également la plus efficace. Elle permet une récupération rapide et quasi-complète.

Prothèse totale de hanche
  • L'exérèse de tête fémorale : quand l'articulation est déjà touchée par l'arthrose, mais que l'animal n'est pas d'un trop gros gabarit, et n'a pas encore perdu sa masse musculaire. On coupe la tête fémorale afin de supprimer le contact entre la tête et l'acétabulum qui à ce stade est générateur de douleur. Une articulation fibreuse se reforme entre les deux surfaces. Dans la majorité des cas, l'animal retrouvera une motricité satisfaisante.

D'autres techniques, telles la myotomie des pectinés (petits muscles internes à la cuisse) et la dénervation de la capsule articulaire (afin de supprimer la sensation de douleur), sont peu utilisées.


Exérèse de tete fémorale

According to how early the dysplasia was diagnosed, and the gravity of the condition, many solutions can be proposed :

  • Triple pelvis osteotomy : this surgical technique allows the correction of joint orientation, for a better coaptation between head and acetabulum. This technique is only intented for dogs who don't have any arthrosis signs yet.
  • Total hip prothesis (artificial joint) : the abnormal joint is replaced by an artificial one. This technique is the most costy but also the most efficient. It allows a quick and almost complete recover.
  • Femoral head removal : when the joint is already concerned by arthrosis, but the animal is not too large, and still has a sufficient muscular volume. The femoral head is cut, in order to suppress the contact between the head and actebulum, which generates pain. A fibrous joint develops between the two remaining surfaces. In most of the cases, the animal will recover a sufficient mobility.

Other techniques, such as pectinious removal (surgical cutting of small muscles located on the internal part of the thight) and denervation of the joint capsule (in order to suppress the pain), are not very orten used.

Recours légaux

La dysplasie coxo-fémorale est un vice rédhibitoire. Ceci permet à l'acheteur de se faire rembourser intégralement le chien s'il lui a été vendu avec ce vice caché. Le problème est qu'il existe un délai de 30 jours au-delà duquel le propriétaire ne peut plus faire valoir ses droits. Et, comme on l'a vu, l'âge d'apparition des premiers symptômes est tardif, en général. Les autres recours sont le vice antérieur à la vente (pas de délai), ou la nullité de vente fondée sur une erreur de la qualité substantielle de l'animal acheté (le chien ne correspond pas à l'utilisation qu'on voulait en faire, à condition de l'avoir précisée sur le contrat de vente). En revanche, en aucun cas le vendeur n'est tenu de rembourser les frais de traitement (chirurgie) occasionnés par la maladie s'ils ont été pratiqués sans son accord.

Hip dysplasia is a redhibitory vice. This allows the buyer to get all his money back if the dog was sold to him with this hidden vice. The problem is that the buyer can only use this right 30 days after the sale date. And as we saw before, the first symptoms usually appear later. The other ways are the vice prior to sale (there is no delay), or the sale cancellation based on the fact that the dog does not correspond to the wanted use, if this use was mentioned on the sale contract. On the contrary, the saler does not have to pay back the treatment costs (surgery) caused by the disease if they were performed without his consent.

Dans la même catégorie

L'arthrose Arthrosis