En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts. FERMER | EN SAVOIR PLUS
sante chiens et chats
Accueil > sante > Le FIV

Le FIV

FIV

Date de publication : Août 2008

Virus du FeLVEncore appelée SIDA du chat, cette maladie est provoquée par un rétrovirus (Feline Immunodeficiency Virus), isolé chez le chat pour la première fois en 1986. C'est une maladie grave, à l'issue souvent fatale.

La durée d'incubation est de 4 à 6 semaines. La première phase passe souvent inaperçue : fièvre modérée, une baisse du taux des globules blancs et augmentation légère de la taille des ganglions lymphatiques.

La 2e phase est d'une durée très variable (5 à 10 ans) : le chat est séropositif et ne présente aucun symptôme, le virus est en sommeil dans son organisme. Il est contagieux pour les autres chats.

3e phase : à la faveur d'un stress, le virus se "réveille". Il se multiplie et détruit des globules blancs, ce qui entraîne la défaillance de ses défenses immunitaires.

IMPORTANT

Ce virus n'est pas contagieux pour l'homme ni pour le chien

Ce virus n'est pas synonyme de FeLV. C'est un autre virus (même s'ils sont de la même famille) et une autre maladie (même si les symptômes peuvent être similaires).

Il n'existe pas de vaccin contre le FIV en Europe. La seule protection pour un chat qui sort est la stérilisation.

This lethal disease is caused by a retrovirus, the feline immunodeficiency virus, which was isolated for the first time in 1986.

Incubation lasts from 4 to 6 weeks. The first phase is usually unnoticed : moderate fever, low levels of white cells and slight increase of lymph nodes volume.

The second phase varies in duration, up to 5 or 10 years : the cat is seropositive and contagious, but he does not have any symptom. The virus is asleep.

Third phase : because of a stress, the virus awakes. He multiplies and destroys white blood cells, which leads to imune defences failure.

Contamination

Le FeLV se transmet principalement par échange de sang et de salive (morsures profondes) et par voie sexuelle. Les chats mâles entiers sont donc particulièrement concernés. Etant présent dans la salive, il peut également se transmettre par léchage, mais beaucoup moins aisément que le FeLV. La trasmission de la mère aux chatons est possible, au moment de la naissance ou lors de l'allaitement.

En revanche, le virus est très fragile dans le milieu extérieur, de sorte que la contamination indirecte est très peu probable.

Les populations de chats sauvages et errants constituent un réservoir important du virus.

FIV mainly transmits by blood and saliva exchange (bite wounds) and by sexual way. Tomcats are particularly at risk. Since the virus is excreted in saliva, he may also be transmitted by grooming, but quite less easily tha FeLV. Transmission from mother to kittens is possible, during birth or through contaminated milk.

The virus does not resist very long in the environment, so indirect contamination is quite unlikely to occur.

Wild and free-roaming cats are an important source of virus.

Symptômes

Le FIV entraîne une déficience en globules blancs (leucopénie), ce qui entraîne une défaillance du système immunitaire rendant alors le chat sensible à toutes sortes de maladies, notamment les stomatites chroniques empêchant l'animal de s'alimenter, le développement d'abcès, des diarrhées, les uvéites (inflammation de l'oeil)... Globalement, le chat est alors vulnérable à toute maladie opportuniste, y compris celles contre lesquelles un chat en bonne santé sait normalement se défendre, et en guérit plus difficilement qu'un chat sain.

Comme le FeLV, le FIV en phase terminale peut aussi entraîner des anémies et la formation de tumeurs cancéreuses : (lymphosarcomes, leucémie).

Enfin, chez le femelles non stérilisée, la leucose peut entraîner des avortements.

Symptoms include low levels of white cells (leukopenia) leading to a immune suppression which promotes secondary infections such as hemobatonellosis, chronic gum disease which prevent the cat from eating, abcesses, chronic diarrhea, uveitis, ...

Like FeLV, terminal phase FIV may also induce anemias and cancers (lymphosarcomas, leukemia).

Among non spayed female cats, it may cause abortions.

Diagnostic

Il passe par la réalisation d'une prise de sang et d'un test par votre vétérinaire.

Ce test est réalisé en routine par votre vétérinaire, par exemple lors de l'adoption d'un chaton, ou de l'introduction d'un nouvel individu dans un effectif de chats sain.

Ce test recherche la présence des anticorps. Un jeune chaton positif peut en réalité être encore porteur des anticorps de sa mère. Un chat apparemment négatif peut être en réalité encore en incubation. D'où l'intérêt de tester à nouveau quelques mois plus tard.

Diagnosis is made through a blood sample and a test in your veterinarian's office.

This test is usually undertaken by your vet when you adopt a kitten, or when a newcomer is introduced in a community of non-infected cats.

This test searchs for antibodies. Thus, a young kitten which is tested positive may actually carry the antibodies of his mother. To the contrary, a tested negative cat may still be incubating. Sometimes, a second test may be necessary a few monthes later.

Test WitnessSNAP test
Deux des kits de tests utilisés dans le diagnostic et le dépistage
du FIV et du FELV

Traitement et prévention

Il n'y a pas de traitement efficace contre le FIV, même si l'emploi de l'interféron permet d'améliorer la survie des chats atteints. Votre vétérinaire ne peut qu'essayer de lutter contre les symptômes. Une fois que le virus est "réveillé" et que la maladie est déclarée, le pronostic est malheureusement sombre.

Il n'existe pas actuellement en Europe de vaccin contre le FIV. Sa prévention passe donc par la stérilisation des chats. Un vaccin contre le FIV est commercialisé en Amérique du Nord depuis quelques années. Son efficacité est incomplète et son utilisation encore controversée (notamment car il n'est pas possible de distinguer un chat vacciné d'un chat séropositif).

There is no efficient treatment against FIV, even if interferon may increase the life expectancy of ill cats. Your vet can only fight agains symptoms. Once the virus woke up an once the disease is declares, prognosis is very bad.

There is no anti-FIV vaccination available in Europe. Spaying your cats is the key to FIV prevention. A vaccination exists in North America, but it meets reservations because of its uncomplete efficiency and the fact that you can't distinguish a vaccinated from and infected cat.

 

Le FIV est sur la liste des vices rédhibitoires.

Dans la même catégorie

L'hémobartonellose Haemobartonellosis
La rage Rabies
Le FELV Feline Leukemia