En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts. FERMER | EN SAVOIR PLUS
race chiens et chats
Accueil > race > Le Shar pei

Le Shar pei

Date de publication : Décembre 2004

 

 

Photo Shar Peis du Moulin de Sore Photo Shar Peis du Moulin de SoreLe Shar-Pei nous vient de Chine, où il fut sélectionné comme chien de combat (Shar signifie sable et Pei : chien). Ses origines sont incertaines, et en 1970 la race est même en voie d'extinction. Quelques sujets sont importés auc Etats-Unis et c'est au prix de nombreux croisements consanguins que la race échappe à la disparition complète. Mais c'est dans les années 90 qu'il connaît un succès fulgurant, malgré son prix élevé.

On adore ou on déteste son look si étrange, mais le Shar-Pei ne laisse personne indifférent. Les chiots se déplissent au fur et à mesure de leur croissance, dans des proportions variables... Parfois c'est l'inverse ! Toutes les couleurs unies sont admises: noir et ses dérivés (marron, bleu), fauve et ses dérivés (sable, ivoire).

Shar Pei comes from China, where he was selected to become a fight dog (Shar means sand, and Pei : dog). His orgins are uncertain, and in 1970 the breed was even close to be extinguished. A few dogs were imported to the US, and after many consanguineous crossbreedings, the breed could avoid total disappearance. But it's only during the 90s that Shar Pei experienced a massive success, in spite of his high price.

One may adore or hate his strange look, anyway Shar Pei always catches attention. Puppies unfold more or less as they grow, sometimes it's the contrary. All solid colours are admitted : black and derivate (brown, blue), fawn, cream, sable, ivory...

Santé

Du fait de la consanguinité et d'un manque d'éducation flagrant de la part des propriétaires qui cherchaient plus un bibelot original qu'un réel compagnon a quatre pattes (à une certaine époque, c'était même le chien le plus cher du monde), le Shar-Pei a gagné la réputation d'un chien méfiant voire agressif. C'est tout à fait faux en général.

Due to consanguinity and lack of education from their owner who were more after a fashionable decorative object than a real dog (he even become the most expensive dog in the world), Shar Pei gained the reputation of being an aggressive dog. It's totally wrong in general.

Toutefois, sa morphologie particulière l'exposent à un certain nombre de problèmes de santé qui à long terme peuvent le rendre irritable. Ses plis résultent d'une anomalie dans la composition de sa peau, et l'exposent à de nombreuses maladies cutanées extrêmement difficiles à gérer : infections cutanées spectaculaires, allergies, otites, formes particulières de démodécies favorisées par une déficience immunitaire.

Le Shar Pei souffre également d'une forme très spectaculaire d'entropion, c'est l'enroulement des paupières vers l'intérieur de l'oeil. La surface de l'oeil est en permanence frottée par sa peau très rêche, ce qui génère souffrance, larmoiement et ulcères cornéens. Il est désormais systématique de poser des fils de traction sur les paupières des chiots afin d'éviter l'apparition de ce défaut. Une chirurgie corrective peut néanmoins être nécessaire à l'âge adulte.

Le Shar-Pei peut également souffrir d'une dysplasie de la hanche et de luxation de la rotule. Certains Shar Pei ont des narines sténotiques (les ouvertures des narines sont trop étroites, de ce fait le chien ne peut pas respirer par le nez). On décrit également un défaut de la lèvre inférieure appelé "tight up" (une quantité de tissus excessive au niveau de la lèvre inférieure recouvre les dents, ce qui gène beaucoup le chien dans sa mastication).

Due to his morphology, a Shar Pei can develop some health problems which can have him becoming ill-tempered. His folds come from a skin composition abnormality, thus exposing him to many hard to manage skin diseases : dramatic skin infections, allergies, otitits, special sorts of demodecic mange triggered by an immunitary deficiency.

Shar Pei naturally suffer from a very impressive type of entropion : his eyelids roll towards the eye. The eye's surface is permanently rubbed by his very rough skin, which leads to suffering, tears, and cornea ulcers. Traction sutures have now become systematic in newly-bread puppies in order to avoid this problem. When the dog is adult, a corrective surgery may be necessary anyway.

Shar Peis can also suffer from hip dyplasia, patella luxation. Some Shar Peis can also have stenotic nares (openings of the nose are too small, preventing the dog from breathing normally). A pathology due to a lower lip defect called "tight up" is also described : the excess flesh from the lower lip covers the teeth making it difficult for the Shar-Pei to chew.

 

Le Shar Pei en chiffres

2e groupe (Pinschers, Schnauzers, Molossoïdes)
Taille : 44 à 51 cm au garrot

1309 naissances en 1996

Photo Shar Peis du Moulin de Sore

Quelques liens...

Shar Pei Club de France
Shar Peis du Moulin de Sore
Chinese Shar Pei Club of America

Dans la même catégorie

Le Boxer Boxer
Le Dobermann Dobermann
Le Rottweiler Rottweiler